Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Contre la répression et la violence : un plan d’action pour la société civile au Bélarus

Manifestations à Minsk après l’élection présidentielle, 23 août 2020

Manifestations à Minsk après l’élection présidentielle, 23 août 2020, © Picture alliance/dpa

11.06.2021 - Article

Depuis l’élection présidentielle truquée d’août 2020, les Bélarussiens manifestent pacifiquement contre la fraude électorale et la violence d’État et pour la liberté d’expression. Les dirigeants à Minsk répondent par l’oppression et par la violence ouverte.

Depuis août 2020, la crise politique au Bélarus n’a fait qu’empirer. Le régime du dirigeant Alexandre Loukachenko persécute les membres de l’opposition politique ainsi que les acteurs de la société civile, en employant des méthodes fortement répressives, violentes et intimidantes. Pour l’heure, plus de 35 000 citoyens ont été emprisonnés et le nombre de prisonniers politiques ne cesse d’augmenter. Pendant ce temps-là, le pouvoir à Minsk refuse toujours toute forme de dialogue, pourtant urgemment nécessaire, avec la société civile.

Dans ce contexte, depuis mars 2021, le ministère fédéral des Affaires étrangères a nettement élargi son soutien à la société civile, ce dernier étant depuis des années un pilier central de la politique étrangère allemande au Bélarus. L’Allemagne entend ainsi contribuer à réagir à la crise politique et aux violences en cours dans ce pays.

Plan d’action société civile Bélarus
Plan d’action société civile Belarus© Ministère fédéral des Affaires étrangères

Le « Plan d’action société civile Bélarus » a permis d’élargir les programmes existants et de mettre sur pied de nouveaux projets. Grâce à l’enveloppe globale du plan d’action de jusqu’à 21 millions d’euros, le ministère fédéral des Affaires étrangères appuie entre autres les mesures suivantes :

Retour en haut de page