Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Développement du partenariat stratégique avec l’Australie

Les 12 Apôtres, sur la côte australienne

Les 12 Apôtres, sur la côte australienne, © picture alliance/Zoonar.com/kavram

10.06.2021 - Article

Le ministre fédéral des Affaires étrangères Heiko Maas et son homologue australienne Marise Payne ont signé aujourd’hui une déclaration de partenariat stratégique approfondi. La signature virtuelle faisait suite à des consultations en format 2+2 sur la politique et la sécurité.

Dans les lignes directrices pour l’Indopacifique adoptées en septembre dernier, le gouvernement fédéral s’était fixé pour objectif de développer ses partenariats dans la région. L’un des partenaires majeurs est l’Australie. Le 10 juin, les ministres des Affaires étrangères et de la Défense des deux pays participaient en visioconférence aux deuxièmes consultations germano-australiennes sur la politique et la sécurité. Du côté australien étaient présents Marise Payne et Peter Dutton, respectivement ministre des Affaires étrangères et ministre de la Défense, et du côté allemand, Annegret Kramp-Karrenbauer, la ministre fédérale de la Défense, et le chef de la diplomatie allemande Heiko Maas. Au cœur des entretiens figuraient la coopération approfondie sur le plan tant bilatéral que régional et multilatéral entre ces deux pays qui partagent des valeurs et des intérêts fondamentaux. C’est aussi le cas pour les questions de politique de sécurité.

L’Australie, un partenaire naturel dans l’Indopacifique qui partage nos valeurs

Le partenariat stratégique germano-australien est déjà en place depuis 2013. Il vient d’être valorisé, Marise Payne et Heiko Maas ayant signé ce 10 juin 2021, en leur qualité de ministres des Affaires étrangères, une déclaration sur le « partenariat stratégique élargi ». L’Australie et l’Allemagne signalent ainsi leur volonté de renforcer encore leur engagement commun pour la démocratie, le multilatéralisme et les droits de l’homme. La déclaration touche à l’ensemble des relations en matière de politique et de sécurité, et porte plus spécialement sur la coopération dans l’espace indopacifique. Elle prévoit également un resserrement de la coopération et de la concertation face aux nouvelles menaces, par exemple dans les domaines de la cyberdéfense et de la protection contre le terrorisme, ainsi que de la lutte contre la désinformation. La déclaration vise par ailleurs le renforcement de la coopération dans les domaines économique, scientifique et technologique, dont notamment les technologies du futur avec les questions ayant trait à l’intelligence artificielle, aux énergies renouvelables et à l’industrie 4.0.

La coopération en matière de sécurité avec l’Indopacifique

En septembre 2020, le gouvernement fédéral a renforcé la priorité stratégique accordée à cette région en adoptant les lignes directrices pour l’Indopacifique. L’un de ses objectifs est de diversifier les relations et de développer les partenariats stratégiques dans la région. Dans cette optique, un dialogue politique approfondi, par exemple dans le cadre des consultations en format dit « 2+2 », constitue un élément important. Au mois d’avril, Heiko Maas et sa collègue de la Défense Annegret Kramp-Karrenbauer avaient participé aux consultations en format 2+2 avec le Japon.

Plus d’informations

« Allemagne, Europe, Asie : façonner ensemble le 21e siècle » : le gouvernement fédéral adopte des lignes directrices pour l’Indopacifique

Consultations en matière de politique étrangère et de sécurité entre le Japon et l’Allemagne (en allemand)

Retour en haut de page