Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

8 réussites qui nous donnent de l’espoir pour 2019

Notre aide arrive là où il faut : des enfants dans un camp de réfugiés soutenu par l’Allemagne

Notre aide arrive là où il faut : des enfants dans un camp de réfugiés soutenu par l’Allemagne, © Thomas Koehler/photothek.net

07.01.2019 - Article

Cette année encore, la communauté internationale devra faire face à de nombreux défis. De nombreuses success stories montrent heureusement que cela vaut la peine de continuer à s’engager à l’échelle mondiale.

Espoir dans la Corne de l’Afrique

Cela fait des décennies que l’Éthiopie et l’Érythrée étaient considérées comme des ennemis jurés. Le conflit sans merci et des combats récurrents poussaient des millions de personnes à fuir. Et puis, en 2018, se produisit une chose qu’aucun observateur n’attendait : les deux pays signèrent un accord de paix. Main dans la main, les chefs de gouvernement appelèrent à la réconciliation mutuelle devant des dizaines de milliers de personnes. L’Allemagne aide les deux pays à progresser vers une paix durable.

La coopération porteuse de solutions : les Nations Unies
La coopération porteuse de solutions : les Nations Unies© © Michael Gottschalk/photothek.net

Des solutions au lieu du populisme : le pacte mondial sur les migrations

Malgré les fausses informations ciblées et une campagne à grande échelle des nationalistes, la grande majorité des États a adopté le pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières. C’est un message fort que la communauté internationale a envoyé ainsi. La migration est un phénomène qui concerne le monde entier et dont les causes sont multiples. Les slogans nationalistes ne sont pas une réponse. Il ne pourra y avoir de solutions porteuses que si les États coopèrent par-delà les frontières. Vous trouverez ici les principales questions et réponses sur ce thème (en allemand).

Iraq : des millions de personnes déplacées ont pu rentrer chez elles, notamment grâce à l’aide allemande
Iraq : des millions de personnes déplacées ont pu rentrer chez elles, notamment grâce à l’aide allemande© © Xander Heinl/photothek.net

Notre aide arrive là où il faut : l’exemple de l’Iraq

Des millions de déplacés à l’intérieur du pays et de personnes traumatisées, des infrastructures détruites et une économie exsangue, voilà ce que le groupe terroriste « EI » a laissé derrière lui en Iraq. Pour éviter une prochaine crise programmée d’avance, l’Allemagne apporte son soutien au pays.
Nourriture, eau potable, vêtements, déminage et formation : le gouvernement fédéral a investi plus de 1,5 milliard d’euros pour améliorer le cadre nécessaire à la construction d’un avenir pacifique en Iraq. Et cette approche porte ses fruits puisque plus de 4 millions de déplacés à l’intérieur du pays ont entre-temps pu rentrer chez eux.

Un rayonnement mondial : le processus de paix en Colombie
Un rayonnement mondial : le processus de paix en Colombie© © Pacific Press via ZUMA Wire

Surmonter les fractures : la Colombie inspire le monde entier

Le conflit sanglant a ravagé le pays pendant plus de cinquante ans. Il a coûté la vie à des centaines de milliers de personnes et poussé des millions d’autres à quitter leur foyer. Jusqu’à ce qu’un cessez-le-feu amène un tournant décisif il y a deux ans. Le courage avec lequel les Colombiens essaient depuis de surmonter par la réconciliation les profondes fractures existantes suscite l’admiration mondiale. L’Allemagne soutient activement le processus de paix, notamment en participant au déminage ou en menant des projets d’intégration des personnes déplacées.

Record de dons pour le CERF

Jamais le Fonds central pour les interventions d’urgence n’avait bénéficié d’un soutien aussi important qu’en 2018. Plus de 550 millions de dollars au total, voilà le montant qu’il a obtenu pour apporter rapidement de l’aide aux personnes en détresse. Une grande partie de cette somme vient d’Allemagne : le gouvernement fédéral a alloué 95 millions d’euros.

UE et Japon : privilégier l’ouverture au cloisonnement est payant

La prospérité ne naît pas des frontières et des droits de douane mais de l’échange et du commerce libre. L’Union européenne et le Japon donnent l’exemple : la plus grande zone de libre-échange du monde est créée en 2019 entre les deux espaces économiques. Tous deux en profiteront largement. Et cela pourrait n’être qu’un début car il semble fort que l’Union européenne arrive également à s’entendre en 2019 avec le MERCOSUR, le Marché commun du Sud. La zone de libre-échange qui verrait alors le jour serait encore bien plus grande, ce qui signifierait pour l’économie européenne des opportunités correspondantes.

En 2019 : des progrès dans la lutte contre le changement climatique
En 2019 : des progrès dans la lutte contre le changement climatique© © picture alliance

Une victoire d’étape dans la protection du climat à Katowice

Pour relever de grands défis, de nombreux petits pas sont bien souvent nécessaires dans la diplomatie. C’est également ce qui se passe dans la lutte contre le réchauffement mondial : la conférence mondiale sur le climat qui s’est tenue en 2018 à Katowice a constitué en tout cas une étape importante. Les représentants de plus de 190 pays y ont adopté un ensemble de règles communes déterminant comment les États comptent mettre en œuvre l’accord de Paris sur le climat.

Quand les crises rendent plus forts : l’euro a vingt ans

En 1999, la monnaie commune était introduite comme monnaie scripturale ; trois ans plus tard, les premiers billets et pièces étaient mis en circulation. Concernant l’inflation, l’euro s’est développé de manière nettement plus stable que l’ancien Deutsche Mark. Maintenir le cap de la monnaie commune à 19 pays a régulièrement été associé à de grands défis. Aujourd’hui, la monnaie commune est profondément ancrée dans la conscience européenne. Vivre et travailler dans d’autres pays: pour des générations entières, l’euro est devenu le symbole de l’idée européenne.

Retour en haut de page