Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Soutien au rapprochement européen de l’Albanie

Heiko Maas et son homologue albanais Ditmir Bushati © Thomas Imo/photothek.net

Heiko Maas et son homologue albanais Ditmir Bushati, © Thomas Imo/photothek.net

01.08.2018 - Article

Lors de la visite du ministre albanais des Affaires étrangères, Heiko Maas a salué les réformes judiciaires et souligné l’importance des Balkans occidentaux pour l’Union européenne.

Avec la décision des 28 États membres de l’UE d’ouvrir les négociations d’adhésion avec l’Albanie en 2019, le pays a fait un grand pas vers son entrée dans l’Union européenne. En particulier dans le domaine de la justice, le gouvernement albanais met en œuvre des réformes importantes. Au cours de sa rencontre avec son homologue albanais, Ditmir Bushati, le chef de la diplomatie allemande a mis en relief le rôle de la région dans son ensemble :

L’élargissement de l’Union européenne de même que la stabilité et le développement dans les Balkans occidentaux sont d’un intérêt stratégique pour l’UE, précisément en ces temps de crise et de conflit. Si nous ne nous investissons pas, d’autres étendront leur influence dans cette région, et ce seront la Chine et la Russie.

L’Albanie est un pôle de stabilité dans la région. C’est pourquoi l’Allemagne œuvre dans une très large mesure en faveur d’une perspective européenne et d’une poursuite sur la voie engagée.

Des réformes importantes pour le rapprochement

En particulier dans le domaine de la justice et de l’état de droit, l’Albanie a bien avancé ces dernières années. Heiko Maas a déclaré : « Nous apprécions les réformes accomplies comme un effort politique impressionnant qui est signe de courage et de ténacité dans un environnement pas simple. L’Albanie peut en être fière. » La décision qui a été prise d’engager l’année prochaine les négociations d’adhésion en est également l’une des conséquences. Heiko Maas a assuré explicitement l’Albanie de la poursuite du soutien de l’Allemagne sur la voie du rapprochement vers l’UE et appelé tous les acteurs politiques en Albanie à continuer de soutenir les réformes engagées.

Coopération germano-albanaise

L’Allemagne est l’un des premiers et principaux donateurs de l’Albanie : le gouvernement fédéral soutient, en Albanie et dans la région, le processus de transformation visant à créer des conditions stables, démocratiques et fondées sur l’état de droit. L’Albanie est également un pays partenaire de la coopération allemande au développement. Les priorités sont l’approvisionnement en eau et en énergie, l’assainissement et la gestion des déchets.

Par ailleurs, l’Allemagne encourage, en partenariat avec le gouvernement albanais, le développement d’une économie de marché sociale et écologique. Les entreprises rurales et agricoles obtiennent de l’aide sous forme de prêts, de subventions, de formations et de conseils. La mise en place urgente d’établissements d’enseignement professionnel ainsi qu’une gestion des déchets performante bénéficient en outre d’un soutien accru.

Lire aussi :

Perspective européenne pour l’Albanie  (en allemand)

Informations sur l‘Albanie (en allemand)

Retour en haut de page