Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

L’Allemagne manifeste sa solidarité aux côtés de l’Ukraine : déplacement de la ministre fédérale des Affaires étrangères à Kiev

La ministre fédérale des Affaires étrangères Annalena Baerbock et la procureure générale d’Ukraine Iryna Venediktova

La ministre fédérale des Affaires étrangères Annalena Baerbock et la procureure générale d’Ukraine Iryna Venediktova, © Florian Gaertner/photothek.de

10.05.2022 - Article

La ministre Annalena Baerbock s’est rendue à Kiev, après avoir visité Boutcha. La journée a été ponctuée d’entretiens politiques, notamment avec le président Zelensky. Elle a souligné : « L’Ukraine peut compter sur notre soutien, pas uniquement en termes militaires, pas seulement aujourd’hui. »

Des lieux synonymes d’horreur : visites à Boutcha et Irpin

Des bâtiments détruits à Irpin
Des bâtiments détruits à Irpin© Florian Gaertner/photothek.de

La ministre fédérale des Affaires étrangères Annalena Baerbock a tout d’abord visité Boutcha et la ville voisine d’Irpin dans la banlieue nord-ouest de Kiev. Ces deux lieux symbolisent les crimes de guerre des forces armées russes. Mme Baerbock y a rencontré un agent de l’ambassade d’Allemagne à Kiev devant son immeuble endommagé par des tirs. Il se trouvait encore à Boutcha avec sa famille au début de l’occupation russe, avant de réussir à prendre la fuite.

La cheffe de la diplomatie allemande a allumé une bougie dans l’église de Boutcha. Elle a déclaré qu’il s’agit d’un lieu où « les pires crimes que l’on peut s’imaginer ont non seulement été découverts mais où ils se sont déroulés ».

C’est la raison pour laquelle je me trouve ici aujourd’hui aux côtés de la procureure générale qui fait la lumière sur ces crimes, qui rassemble des preuves au nom de son pays. Nous souhaitons y apporter une modeste contribution en soutenant l’enquête visant à clarifier ces crimes de guerre, ces crimes contre l’humanité. [...] Nous le devons aux victimes,

a déclaré Mme Baerbock.

La procureure générale de l’Ukraine Iryna Venediktova joue un rôle clef dans la documentation et l’analyse des crimes de guerre de la Russie. L’Allemagne apporte notamment son soutien aux enquêteurs américains et européens dans le cadre de leur coopération avec le parquet général ukrainien et de la livraison de matériel médico-légal.

Entretiens politiques avec le président Zelensky et le ministre des Affaires étrangères Kuleba

La ministre fédérale des Affaires étrangères Annalena Baerbock rencontre le président ukrainien Volodymyr Zelensky
La ministre fédérale des Affaires étrangères Annalena Baerbock rencontre le président ukrainien Volodymyr Zelensky© Florian Gaertner/photothek.de

Les entretiens politiques de la ministre, entre autres avec le président Volodymyr Zelensky et le ministre des Affaires étrangères Dmytro Kuleba, ont notamment permis de discuter des livraisons d’armes en cours et de l’aide humanitaire destinée à l’Ukraine, de la situation militaire ainsi que de la manière dont les poursuites judiciaires concernant les crimes de guerre russes pouvaient être garanties.

Lors d’une conférence de presse commune avec son homologue ukrainien, la ministre fédérale des Affaires étrangères Annalena Baerbock a déclaré :

Nous sommes stupéfaits au vu de la brutalité que la Russie déploie, non seulement pour détruire cette ville de la liberté, mais pour anéantir tout simplement l’existence de ce pays dans son ensemble. Le peuple ukrainien fait preuve d’un indescriptible courage pour l’en empêcher. Votre soif de liberté affronte une armée qui ne connaît que cynisme et terreur. [...] Votre résistance marque donc un tournant dans la lutte qui oppose les démocraties libérales aux régimes autocratiques. Nombreux sont ceux à travers le monde qui tireront leurs conclusions de l’exemple que vous donnez.

Restauration de la présence diplomatique à Kiev

À l’occasion de sa visite, la ministre fédérale des Affaires étrangères a également restauré la présence diplomatique de l’Allemagne dans la capitale ukrainienne. L’ambassadrice allemande en Ukraine Anka Feldhusen était membre de la délégation de la ministre et elle est restée sur place à Kiev.

La réouverture de l’ambassade représente un signal important. « Nous continuerons de soutenir l’Ukraine libre européenne sur le plan humanitaire, financier, économique, technologique, politique et énergétique, aussi bien aujourd’hui comme demain et sur le long terme. Nous serons là également lorsque cette guerre sera terminée, lorsque Vladimir Poutine aura manqué son objectif, lorsque l’Ukraine dessinera son avenir de liberté », a indiqué Mme Baerbock.

Retour en haut de page