Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

L’Allemagne et le Maroc : relations bilatérales

Vue sur Marrakech, Maroc

Vue sur Marrakech, Maroc, © picture alliance

13.12.2021 - Article

Le Royaume du Maroc est, tant sur le plan politique que culturel et économique, un trait d’union entre le Nord et le Sud – le pays est un partenaire essentiel de l’Union européenne et de l’Allemagne en Afrique du Nord. L’Allemagne et le Maroc entretiennent des relations diplomatiques depuis 1956.

Au cours de la dernière décennie, le Maroc a entrepris de vastes réformes. Le pays joue un rôle majeur pour la stabilité et le développement durable dans la région. En témoigne notamment son engagement diplomatique en faveur du processus de paix libyen. À travers l’envoyé personnel du Secrétaire général des Nations Unies Staffan de Mistura, l’ONU s’emploie à trouver une solution à la question du Sahara occidental. La position du gouvernement fédéral à cet égard reste inchangée depuis des décennies. L’Allemagne appuie les efforts déployés par l’envoyé personnel  pour parvenir à un résultat politique équitable, durable et acceptable pour tous sur la base de la résolution 2602 (2021) du Conseil de sécurité des Nations Unies. Avec son plan d’autonomie soumis en 2007, le Maroc a apporté une importante contribution à un tel accord.

Les relations économiques et commerciales entre le Maroc et l’Allemagne sont remarquables: en 2019, l’Allemagne était au 7e rang de la balance commerciale marocaine, et la même année, elle importait du Maroc pour 1,4 milliard d’euros de marchandises et en exportait pour 2,2 milliards d’euros. Près de 300 entreprises avec participation de capitaux allemands sont installées au Maroc, en particulier à Casablanca et à Tanger. Le Maroc est une destination touristique appréciée; en 2019, les Allemands représentaient environ 6 % des touristes étrangers.

L’Allemagne appuie le processus de la modernisation du Maroc et au vu du volume de ses engagements, à savoir près de 1,2 milliard d’euros en 2020, elle compte parmi les principaux donateurs bilatéraux. La coopération au développement germano-marocaine se concentre sur les domaines du développement économique et de l’emploi durables, des énergies renouvelables et de la gestion des ressources en eau. Le Maroc est membre de l’initiative du G20 «  Compact with Africa » visant à améliorer le cadre des investissements privés. Dans cette optique, l’Allemagne et le Maroc ont conclu fin novembre 2019 un partenariat pour la réforme. En 2020, l’Allemagne a apporté son soutien au Maroc dans la gestion de la crise du coronavirus sous forme d’un vaste programme d’aide d’urgence.

Outre la GIZ et la KfW, diverses fondations allemandes sont implantées au Maroc : la Friedrich-Ebert-Stiftung (FES), la Konrad-Adenauer-Stiftung (KAS), la Friedrich-Naumann-Stiftung (FNF), la Hanns-Seidel-Stiftung (HSS) et la Heinrich-Böll-Stiftung (hbs). L’accent est également mis sur la promotion de la langue allemande et de la coopération scientifique. Le Goethe-Institut dispose d’une filiale à Casablanca et à Rabat ainsi que de « Points de dialogue » (Dialogpunkte Deutsch) à Tanger et à Oujda. Il existe par ailleurs des écoles partenaires et plus de 20 coopérations au niveau universitaire. Des lecteurs de l’Office allemand d’échanges universitaires (DAAD) enseignent à Rabat et à Meknès. Pour finir, le ministère fédéral des Affaires étrangères soutient la préservation de la culture au Maroc.

Retour en haut de page