Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

« Forum citoyen national » sur l’avenir de l’Europe en janvier 2022 à Berlin

Coup d’envoi de la conférence sur l’avenir de l’Europe

Coup d’envoi de la conférence sur l’avenir de l’Europe, © Union européenne 2020

19.11.2021 - Article

Quel futur pour l’Union européenne ? Dans quelle Europe souhaitons-nous vivre à l’avenir ?

Le ministère fédéral des Affaires étrangères organise un « forum citoyen national » en janvier 2022. Les citoyennes et citoyens pourront y apporter directement leurs propres idées sur l’avenir de l’Europe : Comment l’UE peut-elle protéger les valeurs démocratiques communes et renforcer l’état de droit ? Comment réussir la transformation vers une économie et une société durables et numériques ? Quel rôle l’UE devrait-elle jouer dans le monde ?

Ce « forum citoyen national » vise à développer ensemble des recommandations afin d’apporter une contribution concrète à la conférence sur l’avenir de l’Europe qui se tient actuellement. À l’occasion du lancement de cette conférence le 9 mai 2021, le ministre fédéral des Affaires étrangères Heiko Maas a appelé tous les citoyens et citoyennes à y prendre part :

L’enjeu n’est ni plus ni moins de savoir dans quelle Europe nous souhaitons vivre à l’avenir. De savoir quelle Europe nous souhaitons pour nos enfants et petits-enfants. Un concours d’idées nous permettra de préparer ensemble l’Europe à l’avenir qui l’attend. L'Europe vit en effet de l’engagement et de la créativité de ses citoyennes et citoyens. Nous vous invitons donc à participer !

Au total, 100 citoyennes et citoyens sélectionnés de façon aléatoire sont invités à participer au « forum citoyen national » à Berlin. Dans ce cadre, quatre tables rondes avec 25 participants chacune auront lieu le 8 janvier 2022. Elles seront suivies d’une conférence sur deux jours, les 15 et 16 janvier 2022, réunissant les 100 participants au ministère fédéral des Affaires étrangères à Berlin.

Le « forum citoyen national » est organisé par le ministère fédéral des Affaires étrangères, avec l’appui de la société ifok GmbH.

Retour en haut de page