Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Lutter ensemble et solidairement contre la pandémie de coronavirus : l’Allemagne soutient la lutte mondiale contre la Covid‑19 avec 1,5 milliard d’euros supplémentaires

Des vaccins abordables pour tous les pays : l’Allemagne a adhéré au mécanisme COVAX

Des vaccins abordables pour tous les pays : l’Allemagne a adhéré au mécanisme COVAX, © Colourbox.de

23.02.2021 - Article

Le gouvernement fédéral allemand soutiendra l’accélérateur d’accès aux outils contre la Covid‑19 avec 1,5 milliard d’euros supplémentaires. Une grande partie de ces fonds sera allouée au mécanisme COVAX qui achète et finance des vaccins pour les pays en développement.

1,5 milliard d’euros pour des vaccins, des outils de diagnostic et des médicaments

La pandémie ne peut être vaincue que si elle est contrôlée à l’échelle mondiale : personne ne sera en sécurité tant que tout le monde ne sera pas en sécurité. Aussi, l’Allemagne a rapidement œuvré à une réponse commune et solidaire à la pandémie. Pour y parvenir, il est essentiel de permettre à l’échelle mondiale un accès abordable aux tests de dépistage, aux médicaments et surtout, en guise de prévention, aux vaccins contre la Covid‑19. C’est la raison pour laquelle l’accélérateur d’accès aux outils contre la Covid‑19 (dispositif ACT) a été créé l’année dernière ; l’Allemagne l’a déjà soutenu à hauteur de 600 millions d’euros.

Désormais, l’Allemagne consacre 1,5 million d’euros supplémentaires au dispositif ACT. Une grande partie de ces fonds sera allouée au mécanisme COVAX et une autre partie sera versée pour des outils de diagnostic et pour des médicaments contre la maladie. Cette contribution permet à COVAX d’acheter d’autres vaccins, de distribuer les doses et de faire avancer la recherche sur les vaccins contre les variants du virus.

Le dispositif ACT a d’ores et déjà permis d’acheter deux milliards de doses de vaccins et de coordonner les questions liées à la responsabilité et à l’homologation dans 190 pays, de diviser par deux le prix des tests de diagnostic rapide pour les pays en développement et d’acheter 2,9 millions de doses du médicament dexaméthasone pour traiter les patients atteints de la Covid‑19 dans les pays en développement.

Les vaccins jouent un rôle primordial dans l’endiguement de la propagation de la maladie

La mise à disposition de vaccins est primordiale pour lutter contre la Covid‑19. Le mécanisme COVAX, sous l’égide de l’Alliance GAVI, de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et de la Coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies (CEPI), est chargé d’acheter et de distribuer équitablement les vaccins. Des pays du monde entier se sont regroupés en son sein afin d’acheter deux milliards de doses de vaccins et de les distribuer équitablement afin de vacciner dans un premier temps 20 % de la population mondiale (personnel de santé, groupes à risques). Il s’agit par exemple de fournir en priorité des vaccins au personnel soignant et aux médecins d’Afrique et pas uniquement à l’ensemble de la population des pays industrialisés.

97 pays industrialisés et émergents, dont l’Allemagne, ont pour l’instant adhéré à COVAX. Le mécanisme permet en outre à 92 pays en développement d’accéder aux vaccins.

Mutualiser mondialement la demande et acheter des vaccins multilatéralement pour les distribuer dès la fin février

L’Alliance GAVI a publié en février un premier plan de distribution des vaccins : dès la fin février, jusqu’à 337 millions de doses de vaccins doivent être distribuées dans 145 pays durant le premier semestre 2021. À cet effet, COVAX a déjà conclu des contrats d’achat de vaccins avec les producteurs AstraZeneca et BioNTech ainsi que le sous‑traitant Serum Institute of India. Les vaccins d’AstraZeneca et de BioNTech seront distribués à partir de la fin février. COVAX négocie actuellement avec d’autres producteurs et continue d’acheter des contingents de vaccins candidats prometteurs afin de développer des capacités de production pour un approvisionnement mondial avant l’octroi même d’une licence pour un vaccin.

L’Allemagne s’engage pour des solutions multilatérales et non pour un nationalisme vaccinal

L’Allemagne a adhéré au mécanisme COVAX par le biais de l’Union européenne. Avant de lui allouer des fonds supplémentaires, elle était déjà le troisième donateur du dispositif ACT, avec 600 millions d’euros.

L’UE accorde également un financement de départ à hauteur de 500 millions d’euros au mécanisme COVAX et met son expertise technique à contribution. L’Allemagne soutiendra en outre des pays en développement pour un montant substantiel. En plus de ces mesures, elle a entre autres débloqué 450 millions d’euros d’aide humanitaire dans le contexte de la pandémie et s’engage dans tous les organes internationaux pour un accès équitable, transparent et financièrement abordable aux vaccins, aux médicaments et aux outils de diagnostic dans le monde entier.

Liens utiles :



Retour en haut de page