Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Les Nations Unies fêtent leurs 75 ans – Le multilatéralisme est essentiel !

Drapeaux devant le siège des Nations Unies, États-Unis, New York City, Manhattan

Drapeaux devant le siège des Nations Unies, États-Unis, New York City, Manhattan, © blickwinkel

26.06.2020 - Article

Voilà 75 ans qu’a été signée la Charte des Nations Unies. Aujourd’hui, à l’heure où certains principes fondamentaux de la coopération internationale se voient remis en question, ces derniers sont pourtant plus importants que jamais.

Au cours des sept décennies et demie écoulées, l’Allemagne a vu son rôle évoluer de manière significative : aujourd’hui, le pays est non seulement un membre à part entière de la communauté internationale, mais aussi l’un des principaux défenseurs et promoteurs du multilatéralisme.

Covid-19 – Nous ne pourrons vaincre le virus que collectivement

La pandémie de Covid-19 souligne de manière particulièrement claire l’importance de la coopération multilatérale : notre santé, notre prospérité et notre sécurité à tous dépendent de notre capacité à agir ensemble.

À l’occasion de l’anniversaire de la signature de la Charte des Nations Unies, l’Alliance pour le multilatéralisme a souhaité envoyer un signal fort de soutien à ce principe fondateur en se réunissant sous la direction du ministre fédéral des Affaires étrangères Heiko Maas et de son homologue français Jean-Yves Le Drian, pour discuter avec le président de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, de la manière de répondre ensemble aux défis soulevés par l’actuelle pandémie de Covid-19. Cette journée a vu se réunir virtuellement des ministres des Affaires étrangères de tous les continents pour aborder, outre le sujet du renforcement de l’architecture sanitaire mondiale, ceux de la protection de la liberté des médias et de l’attitude à adopter face à la désinformation.

Nous ne pourrons endiguer le coronavirus que collectivement. Pour cela, des médias libres et indépendants sont essentiels afin de protéger le public de la désinformation, qui peut même, dans les pires des cas, s’avérer mortelle.

Le virus n’est qu’un exemple de ces menaces qui font fi des frontières, et que nous ne pouvons affronter qu’ensemble. À l’avenir, il faudra compter avec une multiplication des ennemis invisibles comme le Covid-19 – à l’image du changement climatique ou des cyberattaques. Nous nous engageons par conséquent en faveur d’une approche plus globale de la sécurité. L’Allemagne mettra également l’accent sur cette question lors de sa présidence du Conseil de sécurité.

Un réseau pour le multilatéralisme

L’Alliance pour le multilatéralisme est un réseau interrégional regroupant des États partageant les mêmes convictions, qui s’engagent à maintenir et à développer un ordre international fondé sur des règles. Il s’agit, au sein même des organisations et formats existants, de consolider les valeurs et les objectifs des Nations Unies ainsi que l’application de règles équitables, afin de relever collectivement les défis à venir. La rencontre s’est appuyée sur la Déclaration conjointe de l’Alliance pour le multilatéralisme du 16 avril 2020, portant sur la coopération et la solidarité internationales dans la lutte contre le Covid-19, déjà signée par 60 ministres des Affaires étrangères. Tous ensemble, nous devons désormais tenir notre promesse de considérer un éventuel traitement et un vaccin futur comme des biens publics à l’échelle internationale.

Retour en haut de page