Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

En période de coronavirus, la politique étrangère de l’UE met l’accent sur le Proche et le Moyen-Orient

Heiko Maas en visioconférence avec les ministres des Affaires étrangères de l’UE

Heiko Maas en visioconférence avec les ministres des Affaires étrangères de l’UE, © Janine Schmitz/photothek.net

16.05.2020 - Article

La visioconférence des ministres des Affaires étrangères de l’Union européenne a principalement porté sur les développements dans la région voisine de l’UE : les effets de la pandémie de coronavirus, la Libyе ainsi que le conflit au Proche-Orient.

Stabilité économique et politique

La situation dans les pays riverains de la Méditerranée a des répercussions directes sur l’Europe. Par conséquent, la Commission européenne débloquera deux milliards d’euros pour la gestion de la crise de Covid-19 dans la région.

Pour une mise en œuvre de l’embargo sur les armes en Libye

Malgré la pandémie, le conflit en Libye s’est à nouveau intensifié. Avec l’opération EUNAVFOR MED IRINI, l’UE contribue à mettre en œuvre l’embargo sur les armes. Durant leur visioconférence du 15 mai, les ministres des Affaires étrangères de l’UE ont discuté de la manière dont peut se poursuivre le processus de Berlin initié par l’Allemagne et de la possibilité pour les membres de l’UE d’exercer ensemble une influence sur les parties en conflit en Libye ainsi que leurs soutiens.

Une responsabilité particulière eu égard au conflit au Proche-Orient

Au vu des derniers développements au Proche-Orient et de la prestation de serment imminente d’un nouveau gouvernement israélien, les chefs de la diplomatie ont également échangé sur la marche à suivre de l’UE dans le contexte du processus de paix au Proche-Orient. Pour le gouvernement fédéral, il est clair que l’Union européenne et ses États membres restent fidèles à l’objectif d’une solution négociée à deux Etats.

Avant la visioconférence, le ministre fédéral des Affaires étrangères Heiko Maas a souligné l’importance d’une action européenne commune :

L’Union européenne étant l’un des partenaires les plus proches d’Israël, une responsabilité particulière nous incombe. Je plaide vraiment pour que l’Union européenne adopte une position commune dans ce domaine.

Retour en haut de page