Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

La prévention des crises est au cœur de l’engagement de l’Allemagne en faveur de la paix

Des femmes et des enfants dans un camp de réfugiés à proximité de la ville de Beledweyne en Somalie

Des femmes et des enfants dans un camp de réfugiés à proximité de la ville de Beledweyne en Somalie, © AMISOM/Tobin Jones

05.07.2019 - Article

De l’Iraq à la Colombie, en passant par Addis-Abeba : l’Allemagne s’engage à l’échelle internationale pour résoudre ou prévenir les crises.

La nouvelle gestion de crises de l’Allemagne : « plus tôt, plus résolue, plus substantielle »

Comment l’Allemagne peut elle soutenir la mise en place de forces de sécurité dans les situations de conflit ? Comment l’engagement allemand et les missions des Nations Unies et de l’UE sur place peuvent ils être reliés ? Et comment les différents instruments de stabilisation se rejoignent ils pour promouvoir durablement la sécurité et une coexistence pacifique ?

Le 14 juin 2017, le gouvernement fédéral a adopté les lignes directrices « Prévenir les crises, régler les conflits, promouvoir la paix ». Ces lignes directrices doivent permettre à l’Allemagne de s’engager plus tôt, de manière plus résolue et plus substantielle afin de résoudre les crises ou, mieux encore, les prévenir. Le spectre d’interventions est large et va de l’élimination d’engins explosifs en Iraq à des projets éducatifs en Afghanistan, en passant par une commission vérité pour enquêter sur les violations des droits de l’homme au Mali.

Bruxelles, New York, Addis-Abeba : le PeaceLab fait le tour du monde

À quoi cet engagement en faveur de la paix peut il ressembler ? 1800 personnes y ont contribué lors de 28 événements : des experts et des bénévoles d’Allemagne et du monde entier se sont réunis dans le cadre du PeaceLab afin d’échanger sur la paix et la sécurité.

Le format « PeaceLab » a fait ses preuves en tant qu’instrument permettant d’échanger en toute confiance sur des sujets sensibles et en tant que soutien à l’élaboration de stratégies. Le PeaceLab a également porté le débat à Bruxelles, à New York et à Addis-Abeba, dans les centres multilatéraux de la politique de paix et de sécurité ainsi qu’à la conférence de Munich sur la sécurité.

Poursuivre la réflexion sur la prévention des crises

Comme chaque crise est différente et que chaque conflit requiert des réponses différentes, la prévention des crises doit elle aussi évoluer en permanence. Par conséquent, le gouvernement fédéral améliorera par exemple les instruments servant à l’identification précoce des crises et cultivera l’échange étroit sur la politique de paix avec les partenaires internationaux.

Retour en haut de page