Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Renforcement de l’appropriation africaine

30.03.2017 - Article

L’Allemagne encourage de manière ciblée et multidimensionnelle la création d’organisations régionales en Afrique à travers des activités habilitantes.

L’Afrique est l’un des principaux bénéficiaires des mesures de prévention civile des crises. L’Allemagne apporte son soutien au continent africain grâce à des mesures multidimensionnelles ciblées qui sont destinées à renforcer l’appropriation africaine dans les domaines de la prévention des crises et de la gestion des conflits.

Bouton de porte à la Commission de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) © Photothek/Gottschalk
Bouton de porte à la Commission de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO)© Photothek/Gottschalk

La construction de l’immeuble du département Paix et Sécurité de l’Union africaine (UA), qui a été financé par l’Allemagne et doit être remis à l’UA en 2015, en est un exemple concret. Le gouvernement fédéral encourage au même titre les programmes de longue durée visant à soutenir l’architecture de paix et de sécurité de l’UA, le renforcement de structures de police civile fiables en Afrique, le programme frontière de l’Union africaine (AUBP) et la mise en place d’un système continental d’alerte rapide en cas de conflit (CEWS).

À l’échelle européenne, le gouvernement fédéral pratique également cette approche, notamment en encourageant les missions de formation de l’Union européenne (EUTM) au Mali et en Somalie, et en contribuant à la « facilité de soutien à la paix pour l’Afrique » via le Fonds européen de développement.

Appui pour la prévention des crises et la gestion des conflits

Académie de police de Monrovia, Libéria © Ministère fédéral des Affaires étrangères (AA)
Académie de police de Monrovia, Libéria© Ministère fédéral des Affaires étrangères (AA)

L’appui apporté par l’Allemagne pour constituer des forces de police représente une autre priorité importante. Dans ce domaine, le « programme policier pour l’Afrique » exécuté à l’échelon interrégional par la Gesellschaft für internationale Zusammenarbeit (GIZ) pour le gouvernement fédéral joue un rôle de premier plan. Depuis 2009, des mesures de renforcement des capacités des institutions policières ont débuté dans le cadre de ce programme dans onze pays de la région subsaharienne. Jusqu’à maintenant, plus de 125 postes-frontières et postes de police civils ont pu être créés et dotés d’équipements opérationnels.

Par ailleurs, le projet promeut l’envoi de policiers africains dans le cadre de missions de paix africaines et internationales ainsi que la création de compétences policières au sein de l’architecture de paix et de sécurité africaine.

Outre l’Union africaine, l’Allemagne soutient également les organisations régionales africaines que sont le Mécanisme de coordination de la Force est-africaine en attente (EASFCOM), la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) et la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) en mettant en œuvre, dans le cadre de la préparation et de la formation de plus d’un millier de policiers, des mesures de formation et de conseil ayant trait au contrôle des frontières, au respect des droits de l’homme et aux questions d’égalité entre les sexes.

Pour en savoir plus :

Soutien aux activités policières dans les pays d’Afrique

Retour en haut de page