Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

FAQ : Travailler et vivre en Allemagne

Article

Je suis étranger et je désire travailler en Allemagne. Quelles sont les possibilités ?

En règle générale, les étrangers ressortissants d’États situés à l’extérieur de l’Espace économique européen ne peuvent exercer un emploi en Allemagne que si leur titre de séjour les y autorise.

L’arrêt du recrutement décidé par le gouvernement fédéral en 1973 est maintenu sur le fond en raison du taux de chômage élevé en Allemagne.

À l’avenir, les étrangers arrivant en Allemagne ne pourront en principe accéder au marché du travail que si, sur l’ensemble du territoire fédéral, le poste en question ne peut être occupé par un travailleur allemand ou par un travailleur étranger devant être privilégié.

L’arrêt du recrutement est maintenu pour les personnes non qualifiées ou peu qualifiées pour lesquelles les possibilités d’accès au marché du travail sont très limitées. Des exceptions sont faites pour certaines catégories professionnelles comme les experts hautement qualifiés, à savoir les chercheurs et les spécialistes, dont l’arrivée est facilitée par la loi sur l’immigration.

Les étrangers possédant de bonnes qualifications, comme les experts universitaires par exemple, se voient accorder aux termes de la législation la possibilité d’immigrer en Allemagne et d’y séjourner de manière permanente.

Les diplômés de l’enseignement supérieur titulaires d’un diplôme universitaire reconnu ou équivalent à un diplôme universitaire allemand jouissent depuis le 1er août 2012 de certaines facilités d’accès au marché de l’emploi grâce à la législation relative à la carte bleue européenne. Pour obtenir cette carte, il faut que le demandeur fournisse des documents attestant ses qualifications professionnelles et qu’il est en possession d’une offre d’emploi ferme dotée d’un salaire annuel brut minimum de 52.000 euros. Dans ce cas, l’accord de l’Agence fédérale pour l’emploi n’est pas requis.

Les experts spécialisés dans les domaines des mathématiques, de l’informatique, des sciences naturelles et de la technique ainsi que les médecins bénéficient également des allégements et des facilités de la carte bleue européenne s’ils perçoivent un salaire égal à celui des travailleurs nationaux, salaire qui doit toutefois s’élever à un minimum de 40.560 euros. Dans ce cas, l’Agence fédérale pour l’emploi doit donner son accord.

Les travailleurs indépendants peuvent obtenir un permis de séjour lorsque leur projet d’activité présente un intérêt économique particulier ou qu’il existe au plan régional un besoin spécifique dans ce domaine. Il est procédé alors à un examen des projets d’activité au cas par cas dans le cadre duquel une importance particulière est accordée à l’impact du projet sur l’économie et à son financement qui doit être garanti.

Recherche d’emploi en Allemagne

Depuis le 1er août 2012, les diplômés de l’enseignement supérieur titulaires d’un diplôme allemand, d’un diplôme dont l’équivalence est reconnue ou d’un diplôme étranger mais comparable à un diplôme allemand sont autorisés à entrer sur le territoire allemand pour chercher un emploi. Le visa pour recherche d’emploi qui leur est délivré leur permet de séjourner pendant une durée maximum de six mois pour chercher un emploi. En plus de leur diplôme universitaire, les demandeurs doivent fournir la preuve qu’ils disposent de ressources suffisantes pour subvenir à leurs propres besoins pendant la durée du séjour prévu. Pendant la période de recherche d’un emploi, ils ne sont pas autorisés à exercer un emploi ou une activité indépendante.

Vous trouverez d'autres informations sur le :

Portail européen sur la mobilité de l'emploi

Quelle est la procédure à suivre pour une demande de visa de travail ?

Il est nécessaire de déposer tout d'abord une demande de visa auprès la représentation allemande compétente. Ensuite, le demandeur doit fournir, entre autres, des documents prouvant qu'un employeur en Allemagne lui propose un emploi.

La représentation allemande à l'étranger transmettra ensuite la demande de visa pour avis au Service des étrangers du lieu de travail prévu en Allemagne. Le Service des étrangers se concertera avec l'agence pour l'emploi pour formuler un avis. À noter que le Service des étrangers et l'agence pour l'emploi ne donnent généralement leur accord que s'il est démontré que l'emploi en question ne peut pas être occupé par une personne possédant un permis de travail pour l'Allemagne.

Dans la plupart des cas, vous pouvez consulter facilement le site Internet de la représentation allemande compétente à l'étranger à l'étranger pour obtenir de plus amples informations sur les documents à joindre à la demande de visa. Vous pouvez aussi obtenir directement des informations auprès de de cette représentation.

Qu’appelle-t-on la carte bleue européenne ? Qui peut l’obtenir ? Où puis-je en faire la demande ?

La carte bleue européenne est un titre de séjour délivré par un État membre de l’Union européenne et autorisant les ressortissants de pays tiers à exercer une activité lucrative.

Les dispositions relatives à la carte bleue européenne sont fixées dans la directive européenne 2009/50/CE. Cette carte doit notamment permettre aux ressortissants de pays tiers hautement qualifiés de séjourner sur le territoire de l’UE afin de remédier au manque de personnel qualifié existant dans de nombreux secteurs du marché du travail.

En Allemagne, la carte bleue européenne est, depuis le 1er août 2012, le titre de séjour principal pour les experts universitaires venant de l’étranger. Elle est délivrée au terme d’une procédure simplifiée sans participation de l’Agence fédérale pour l’emploi.

Les conditions à remplir sont les suivantes :

  • Le demandeur doit fournir la preuve qu’il est titulaire d’un diplôme universitaire de fin d’études.
  • Il doit percevoir une rémunération minimum de 52.000 euros (2018).

Pour les professions marquées en Allemagne par une pénurie de main d’œuvre et où le nombre de postes vacants est élevé, le salaire annuel minimum est de 40.560 euros (2018). C’est le cas par exemple pour les médecins et les ingénieurs mais pas pour les scientifiques, les mathématiciens ni les informaticiens. Pour éviter les abus, l’Agence fédérale pour l’emploi procède dans ces cas-là à une analyse de comparabilité en termes de conditions de travail et notamment de temps de travail et de salaire.

La carte bleue européenne offre des privilèges à l’immigrant et aux membres de sa famille. Le droit de séjour permanent, qui leur est accordé rapidement, permet aux candidats potentiels de planifier à long terme leur avenir en Allemagne ; après un séjour de 33 mois, ils peuvent obtenir un permis d’établissement à durée indéterminée. 21 mois suffisent pour obtenir ce permis aux personnes qui justifient de connaissances de l’allemand correspondant au niveau B1 du Cadre européen commun de référence pour les langues – CECRL – .

En Allemagne, la carte bleue européenne est délivrée exclusivement par les services des étrangers. Les ressortissants d’États tiers soumis à l’obligation de visa qui sont habilités à obtenir la carte bleue européenne reçoivent de la représentation allemande concernée un visa national d’entrée à des fins d’emploi pour entrer en Allemagne. Le service des étrangers remplace ensuite le visa d’entrée par une carte bleue européenne.

Vous trouverez de plus amples informations sur les portails suivants :

Make it in Germany (en all. et angl.)

Agence fédérale pour l’emploi

Bundesamt für Migration und Flüchtlinge (Office fédéral des migrations et des réfugiés)

Je suis informaticien et voudrais travailler en Allemagne : y‑a‑t‑il des possibilités particulières pour moi ?

Les spécialistes en technologies de l’information et de la communication peuvent obtenir un permis de séjour afin d’exercer un emploi. La première condition à remplir est d’être en possession d’une offre d’emploi concrète.

Ces personnes peuvent se voir délivrer une carte bleue européenne ou le visa d’entrée correspondant à partir d’un salaire annuel minimum de 40.560 euros (2018).

Si elles ne sont pas en possession d’une offre d’emploi concrète, elles ont la possibilité de demander un visa pour recherche d’emploi.

En consultant le programme
Migration Check
de l’Agence fédérale pour l’emploi, vous pouvez évaluer rapidement vos chances d’accéder au marché du travail et obtenir de plus amples informations sur les possibilités de travailler en Allemagne.

Des informations détaillées sur les possibilités d’immigration en Allemagne sont également disponibles sur le site du ministère fédéral de l’Intérieur.
Ministère fédéral de l’Intérieur

Je suis citoyen de l'Union européenne et voudrais travailler en Allemagne. Quelles sont les possibilités de travail en Allemagne ?

Les citoyens de l’Union européenne bénéficient par principe de la liberté de circulation et peuvent également travailler en Allemagne.

Depuis l’adhésion de la Croatie à l’UE le 1er juillet 2013, les ressortissants croates sont soumis pendant deux ans à un régime transitoire conservant l’obligation d’obtenir un permis de travail. Par contre, les délais transitoires fixés pour les ressortissants roumains et bulgares sont arrivés à échéance le 31 décembre 2013.

Vous trouverez de plus amples renseignements sur les possibilités de travailler en Allemagne sur les sites du ministère fédéral du Travail et des Affaires sociales et de l’Agence fédérale pour l’emploi.

Les qualifications professionnelles que j’ai acquises à l’étranger sont-elles reconnues en Allemagne ?

En Allemagne, pour exercer certaines professions (par exemple avocat, audit, enseignant, kinésithérapeute, médecin, infirmier, sage femme, pharmacien, architecte), il faut posséder certains certificats de capacité. Renseignez-vous auprès du service compétent pour la reconnaissance des qualifications professionnelles pour savoir si celles que vous avez acquises à l’étranger sont suffisantes pour exercer votre future activité en Allemagne.

Depuis avril 2012, les immigrants jouissent d’un droit opposable de faire examiner par les services compétents si le diplôme de formation professionnelle qu’ils ont obtenu à l’étranger équivaut à un diplôme allemand.

De plus amples informations sur la reconnaissance des diplômes de formation professionnelle sont disponibles sur le site Internet suivants :

https://www.anerkennung-in-deutschland.de/html/de/1843.php

Télécharger la brochure « Validation de votre diplôme en Allemagne »

Je voudrais travailler au pair en Allemagne. Où est-ce que je peux obtenir des renseignements ?

L'Agence fédérale pour l'emploi publie une brochure d'information sur les conditions ainsi que sur la procédure de dépôt de candidature et de placement.

L'Agence fédérale pour l'emploi

Vous trouverez également des informations sur le site Internet de l'Association pour le travail des jeunes.

Association pour le travail des jeunes (Verein für Internationale Jugendarbeit)

Est-il exact ’’que les étrangers peuvent aussi s’établir en Allemagne pour y exercer une activité indépendante?

Oui.

Les ressortissants étrangers dotés d’un esprit novateur doivent bénéficier d’un cadre simplifié pour fonder des entreprises en Allemagne et contribuer à la création de nouveaux emplois. La législation relative au séjour en vigueur depuis août 2012 doit inciter les intéressés à investir en Allemagne. Elle laisse aux Länder une plus grande marge de manœuvre pour juger des chances de réussite des différents types d’activité commerciale.

Activités commerciales, artisanales ou industrielles :
Si vous souhaitez créer une activité commerciale, artisanale ou industrielle (Gewerbe), vous pouvez obtenir un permis de séjour pour exercice d’une activité indépendante, appelé « Aufenthaltserlaubnis zum Zweck der selbständigen Tätigkeit » (art. 21, al. 1 de la loi sur le séjour des étrangers – Aufenthaltsgesetz), si vous remplissez les conditions suivantes :

  • Votre produit ou votre prestation présente un intérêt économique ou répond à un besoin régional.
  • Votre activité laisse présager des retombées économiques positives.
  • Le financement de votre projet est garanti par votre apport personnel ou un prêt.

Si vous avez plus de 45 ans, le permis ne peut être accordé que si vous justifiez en outre d’un plan de prévoyance vieillesse approprié.

Activités libérales :
Si vous souhaitez vous mettre à votre compte dans une profession libérale (freier Beruf), vous pouvez obtenir un permis de séjour pour exercice d’une activité libérale appelé « Aufenthaltserlaubnis zur Ausübung einer freiberuflichen Tätigkeit » (art. 21, al. 5 de la loi sur le séjour des étrangers – Aufenthaltsgesetz). Le permis de séjour est délivré si vous démontrez le financement de votre projet, si vous pouvez subvenir vous-même à vos besoins et si vous êtes autorisé à exercer cette profession. Si vous avez plus de 45 ans, vous devez également justifier d’un plan de prévoyance’ vieillesse suffisant.

Si votre entreprise est une réussite et que vous parvenez à subvenir à vos besoins et à ceux de votre famille, vous pouvez faire prolonger votre titre de séjour, qui est dans un premier temps limité à une durée maximale de trois ans. En cas de création d’une activité artisanale, commerciale ou industrielle (Gewerbe), il est possible de demander un permis d’établissement au bout de trois ans.

Découvrez comment concrétiser votre projet en Allemagne sur notre portail internet « Make it in Germany » (http://www.make-it-in-germany.com/)

Vous obtiendrez de plus amples informations auprès de la mission diplomatique ou du poste consulaire dont relève votre lieu de résidence.

Je n'ai pas la nationalité allemande mais travaille en Allemagne et possède un permis de séjour et de travail valide. Mon conjoint/ma conjointe ...

... qui ne possède pas non plus la nationalité allemande peut-il/elle vivre avec moi en Allemagne et travailler ?

Si vous souhaitez vivre avec votre conjoint/conjointe en Allemagne, vous devez déposer une demande de regroupement familial auprès de la représentation allemande compétente à l'étranger. Pour avoir plus d'informations sur la procédure à suivre, cliquez ici:

Je ne possède pas la nationalité allemande et voudrais vivre avec mon/ma conjoint(e) allemand(e) en Allemagne. Que devons-nous faire ?

À noter cependant que la délivrance d'un permis de séjour pour l'Allemagne n'est pas automatiquement liée à la délivrance d'un permis de travail. Pour la demande du permis de travail qui doit être seulement déposée après l'entrée en Allemagne, il est nécessaire de fournir des documents attestant qu'un employeur propose effectivement à votre conjoint/conjointe un emploi en Allemagne.

Dans la plupart des cas, l'agence pour l'emploi ne délivrera le permis de travail que s'il est démontré que le poste de travail ne peut pas être occupé par une personne possédant déjà un permis de travail pour l'Allemagne. Les exceptions concernent principalement les emplois dans le cadre de la formation professionnelle continue ou de coopérations entre sociétés, les emplois dans lesquels les échanges internationaux sont la règle, ainsi que les experts de technologie de l'information.

Les ressortissants des pays de l'Autriche, la Belgique, le Danemark, l'Espagne, la Finlande, la France, la Grande-Bretagne, la Grèce, l'Irlande, l'Islande, l'Italie, le Liechtenstein, le Luxembourg, la Norvège, les Pays-Bas, le Portugal, la Suède et la Suisse ont le droit de vivre et travailler en Allemagne.

Après leurs arrivée, ils doivent seulement se registrer au bureau correspondant de la mairie (appelé fréquemment « Einwohnermeldeamt » ou « Bürgeramt »).

Cependant, les ressortissants des pays qui ont adhéré à l'Union européenne le 1er mai 2004 sont encore soumis aux dispositions transitoires.

Je voudrais émigrer en Allemagne. Quelles sont les conditions d'immigration en Allemagne ?

L'Allemagne, contrairement aux États-Unis d'Amérique, au Canada ou à l'Australie, n'est pas un pays d'immigration classique qui fixe des quotas annuels d'immigration.
Mis à part dans le cadre des regroupements familiaux avec les membres de famille proches bénéficiant déjà d'un droit de séjour illimité pour l'Allemagne, les étrangers qui ne sont pas citoyens de l'Union européenne peuvent seulement effectuer des séjours de durée limitée en Allemagne (par exemple pour des études, un travail).

Etudier en Allemagne

Pour avoir plus d'informations, vous pouvez vous adresser à la représentation allemande compétente pour votre domicile à l'étranger.

La nouvelle loi sur l'immigration, qui a remplacé la loi sur les étrangers en vigeur jusqu'au but de l'année 2004, contient des dispositions relatives à l'entrée et au séjour d'étrangers sur le territoire fédéral, aux objets possibles du séjour, ainsi qu'à l'achèvement du séjour et à la procédure d'asile.

Pour avoir plus d'informations sur la nouvelle loi sur l'immigration, cliquez ici :

La nouvelle loi de l'immigration

Où est-ce que je peux obtenir des informations sur la validité de mon permis de conduire en Allemagne ?

Le ministère fédéral des Transports, de la Construction et du Logement propose sur son site Internet des informations au sujet de la validité des permis de conduire étrangers en Allemagne.

Ministère fédéral des Transports, de la Construction et du Logement

Vous comprendrez facilement qu'il n'est pas possible de répondre individuellement aux questions qui figurent dans ce catalogue.

Ministère fédéral des Affaires étrangères
Situation le 03.04.2017

Autres contenus

Vous n'habitez pas en Allemagne et vous souhaitez des informations consulaires? Veuillez vous adresser à la représentation allemande compétente pour votre lieu de résidence.

Les représentations allemandes à l'étranger (en all.)

Votre question ne figure pas dans ce catalogue? Téléphonez-nous (numéro de téléphone du standard: +49 30 1817 2000 ) ou envoyez-nous un courriel. Un collaborateur de la permanence citoyens traitera votre question dans les plus brefs délais.
Contact

Retour en haut de page