Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Avec les États baltes pour une Europe unie

Conférence de presse de la réunion « B3+1 » à Hambourg avec de droite à gauche les ministres des Affaires étrangères Linas Antanas Linkevičius (Lituanie), Heiko Maas, Edgars Rinkēvičs (Lettonie) et le secrétaire d’État Paul Teesalu (Estonie)

Conférence de presse de la réunion « B3+1 » à Hambourg avec de droite à gauche les ministres des Affaires étrangères Linas Antanas Linkevičius (Lituanie), Heiko Maas, Edgars Rinkēvičs (Lettonie) et le secrétaire d’État Paul Teesalu (Estonie), © Thomas Koehler/photothek.net

22.05.2019 - Article

Le ministre fédéral des Affaires étrangères Heiko Maas rencontre ses homologues de Lettonie, d’Estonie et de Lituanie à Hambourg.

Dans le format dit « B3+1 » qui existe depuis maintenant 25 ans, les ministres des Affaires étrangères des États baltes et de l’Allemagne se réunissent pour concerter leur politique extérieure plus étroitement. Aujourd’hui à Hambourg, Heiko Maas a ainsi rencontré Edgars Rinkēvičs de Lettonie, Linas Antanas Linkevičius de Lituanie et Paul Teesalu d’Estonie. Ce sont surtout les dossiers européens qui ont été évoqués à cinq jours des élections.

À l’issue de la rencontre, Heiko Maas a déclaré :

Nous avons besoin d’une Europe solidaire, forte et souveraine. Car nous sommes conscients que la voix européenne n’a de poids sur la scène internationale que si nous nous montrons unis. Et cette force nous est nécessaire pour nous affirmer dans un environnement géopolitique marqué par une concurrence de plus en plus aiguë entre les grands États et par un ordre international sous pression.

Russie et sécurité

C’est pourquoi la politique de sécurité a été l’un des principaux sujets de discussion. Le ministre est convaincu que la sécurité des pays baltes est aussi la sécurité de l’Europe. La solidarité est un élément primordial du partenariat germano-balte : l’Allemagne soutient les États baltes en matière de sécurité, par exemple grâce à une présence militaire en Lituanie et en contribuant à la mission de police du ciel en Estonie. Les quatre pays considèrent les relations avec la Russie comme un thème central. Les ministres des Affaires étrangères partagent l’idée qu’une nouvelle Ostpolitik européenne doit intégrer les questions de cybersécurité et de renforcement de la résilience. Le dialogue avec la Russie n’en reste pas moins indispensable.

Retour en haut de page