Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

L’UE soutient la démocratie chez ses voisins à l’est

Drapeau de l’Union européenne

Drapeau de l’Union européenne, © www.picturedesk.com

14.05.2019 - Article

Depuis dix ans, l’UE soutient les réformes de six pays partenaires orientaux. Le but est de réaliser des progrès qui soient visibles sur place, a souligné le ministre fédéral des Affaires étrangères, Heiko Maas.

Le chef de la diplomatie allemande a demandé de renforcer l’engagement européen en faveur des pays voisins orientaux de l’UE. « Il s’agit de montrer clairement aux habitants qu’un partenariat étroit avec l’UE vaut la peine », a t il déclaré aujourd’hui à Bruxelles où s’étaient réunis les ministres des Affaires étrangères de l’UE pour célébrer le dixième anniversaire du partenariat oriental.

Offre de transformation

L’Union européenne a lancé l’initiative de partenariat oriental en 2009 pour soutenir la transformation démocratique et le développement économique des pays d’Europe orientale et du Caucase du Sud. Des valeurs européennes telles que la démocratie, l’état de droit et les droits de l’homme en constituent la base. Les partenaires orientaux de l’UE sont l’Arménie, l’Azerbaïdjan, le Bélarus, la Géorgie, le Moldova et l’Ukraine.

Rapprochement avec les valeurs et les objectifs européens

En l’espace de ces dix dernières années, l’initiative a bien avancé. Des accords d’association ont été conclus avec la Géorgie, le Moldova et l’Ukraine. Les relations avec l’Arménie s’approfondissent grâce à un accord de partenariat renforcé. Des négociations pour un nouvel accord avec l’Azerbaïdjan sont en cours. La coopération avec le Bélarus s’est accrue.

L’Allemagne donne de nouvelles impulsions

Le ministre fédéral des Affaires étrangères a annoncé qu’il mettrait à profit la présidence allemande du Conseil de l’UE l’an prochain pour donner de nouvelles impulsions au partenariat oriental. « Les citoyens ne peuvent se rendre compte des avantages que si les réformes sont effectivement mises en œuvre dans les pays », a t il affirmé. Dans le partenariat avec les voisins orientaux, l’Allemagne entend miser tout particulièrement sur les jeunes. Il est ainsi prévu de promouvoir par exemple des projets de formation professionnelle, d’encourager les échanges de jeunes et de mettre davantage en réseau les créateurs d’entreprises.

Retour en haut de page